Nous relayons... signez la pétition contre Monsanto

Publié le par Collectif 35 des amis d'Haïti

Cyber action : Haïti manifeste contre le séisme Monsanto

Cyber action mise en ligne le 10/06/2010 , en partenariat avec Combat Monsanto
Elle sera envoyé à : Ambassadeur des Etats Unis et d’Haïti en France, Monsanto France
Elle prendra fin le : 31/08/2010


Le vendredi 4 juin, entre 8 et 12 000 paysans haïtiens se sont réunis à Hinche au centre du pays pour protester contre le gouvernement haïtien à qui ils reprochent de distribuer des semences hybrides de la firme multinationale Monsanto.

L’introduction de semences hybrides entrainera une dépendance accrue des paysans vis à vis de Monsanto, puisque les semences hybrides produisent des grains qui ne sont pas réutilisables. Les semences doivent donc être rachetées tous les ans aux firmes semencières en l’occurrence Monsanto. De plus, les paysans devront y associer des engrais de synthèse et des pesticides. Ce don constitue donc une opération commerciale juteuse pour Monsanto qui aurait un retour sur investissement rapide grâce à ces ventes.

 

Jean Baptiste Chavannes, coordinateur du mouvement Paysan Papay (MPP) souligne les menaces pour la biodiversité et les semences locales qui pourraient être amenées à disparaitre du fait de l’introduction de semences hybrides. Le don de Monsanto est « une attaque contre l’agriculture paysanne, contre les fermiers, contre la biodiversité, contre les semences locales, contre ce qui reste de notre environnement en Haïti […] Nous devons nous battre pour nos semences locales »

« Les Etats Unis doivent nous aider à produire, mais pas en nous donnant de la nourriture et des semences. En faisant cela, ils sont en train de ruiner nos chances d’être autosuffisants » conclut Jonas Duronzil, paysan haïtien travaillant au sein de la coopérative paysanne de la région des Verettes.

 

Nous vous proposons de faire connaître notre soutien aux agriculteurs haitiens
www.combat-monsanto.org.

 

Pour signer la pétition sur le site des cyberacteurs, cliquez ici

Publié dans Informations

Commenter cet article