les projets soutenus par le collectif

 

♦ Avant le séisme la petite commune des Abricots, située à l’extrême pointe de la presqu’île du Sud, abritait 8000 habitants ; après le séisme et suite à l’exode rurale, la commune doit porter secours à 80 000 personnes. Les ressources agricoles et alimentaires ne suffisent pas pour alimenter tout le monde,  Le Collectif 35 apporte une aide au maire de la commune, Jean Claude Fignolé, pour l’achat d’outils agricoles (pioche, barre à mine, pelle …) et  de semences afin que les haïtiens puissent reprendre le travail de leur terre. La commune des Abricots projette d’acheter une citerne à eau et le Collectif 35 suit ce projet de près.

 

Le projet du Père Jean Yves Urfié, les Pépinières de Furcy, est un programme de reboisement de 1000 arbres plantés par semaine dans les zones menacées par l’érosion. 

 

L’association des Haïtiens de Rennes s’investit dans le soutien scolaire pour permettre aux enfants de retrouver une structure d’accueil en attendant la réouverture des classes. Le Collectif 35 promet une aide dans l’achat de tentes et de sanitaires.

 

Le Collectif 35 participe au projet de l’association Bruz Solidarité en finançant une canalisation pour amener l’eau jusque dans la fontaine de l’école de Bel Air.

 

Le Collectif 35 apporte une aide à l’école Institution Mixte le Praticien en participant  aux frais de fonctionnement et frais de scolarité.

 

Le Collectif 35 et l’association ADHEB (Association pour le développement de l'hygiène  et de l'épidémiologie en Bretagne) ont apporté chacune la somme de 5000€ en complément de l’aide financière du Conseil Général soutenant l’association Les Amis d'Haïti-Techniciens Solidaires ; cette association, partie en Haïti début avril, a pour objectif de consolider les maisons encore debout et d’imperméabiliser les citernes à eau.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :